Réfugiés : “Ocean Viking” un navire à leur secours

“Ocean Viking” est le nouveau navire au secours des réfugiés en Méditerranée de l’association S.O.S Méditerranée

De retour en mer avec un bateau plus grand et plus rapide, l’association espère être sur zone en Méditerranée pour “sauver des vies” d’ici la semaine prochaine.

C’est le grand retour de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières (MSF) en mer. Sept mois après l’arrêt des missions de l’Aquarius, un nouveau navire plus petit et donc plus rapide et plus facilement maniable, qui bat pavillon norvégien, va fendre les flots de la Méditerranée dans l’objectif de sauver des vies.

Selon SOS Méditerranée et MSF, il n’y a qu’un – voire aucun – navire qui oeuvre actuellement dans cette mer, alors qu’au moins 426 personnes y ont perdu la vie depuis le début de l’année.

Vendredi encore, 62 corps ont été repêchés au large de Khoms en Libye.

Le Ocean Viking peut accueillir «200 à 300 naufragés» et «encore plus pour une plus longue période». Il compte neuf membres d’équipage, dix membres de SOS Méditerranée et de MSF, dont un médecin, deux infirmières et une sage-femme – soit au total trente personnes minimum à bord.

Sous drapeau norvégien, « Ocean Viking » est déjà “en Méditerranée pour lancer une nouvelle campagne de recherche et de sauvetage, a annoncé dimanche une ONG SOS Méditerranée soulignant que personne ne sera reconduit. en Libye.

“Nous revenons à la mer parce que des gens y meurent et que la souffrance humaine est énorme”, a déclaré Joan Liu, président de MSF, qui a déclaré que les États appliquent une “logique mortelle” cherchant à faire disparaître des sauveteurs et en suggérant des “solutions” comme la « noyade » des réfugiés ou le retour en Libye “.

Au moins 426 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l’année, selon le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations. Le dernier naufrage connu, celui d’un navire au large de la Tunisie, a fait plus de 60 morts.

Pour Chaque jour en mer “Ocean Viking” coûte 14.000 euros, rappelle le SOS méditerranéen, qui appelle à des dons “nécessaires” au soutien de “ce bateau citoyen”.

Comments are closed.