Olive tree presence in Greece-fr

À l’époque homérique, l’olivier jouait déjà un rôle très particulier dans la vie quotidienne des grecs et pendant la période classique, l’olivier était considéré à Athènes comme un arbre sacré, un véritable cadeau des dieux et des mesures étaient en vigueur pour sa protection… La prospérité de la Ville d’Athènes, durant le Siècle d’Or, était due entre autre à la grande production d’huile d’olive, et l’importance de cet arbre pour les Grecs anciens se voit dans les textes des écrivains de l’époque. De même en Crète, où la culture de l’olivier constituait l’activité principale des habitants et a contribué au développement de la civilisation minoenne.

La culture de l’olivier, l’arbre sacré de l’antiquité grecque, a continué pendant des siècles à se propager et à constituer une des activités principales des habitants de la Grèce. A l’époque romaine, l’huile d’olive était très appréciée et des mesures étaient prises pour ne pas manquer aux habitants de l’Empire. Pendant la période byzantine, la production de l’huile d’olive était importante dans de nombreuses régions de la Grèce, comme le Péloponnèse et les textes de cette époque témoignent le même respect pour l’olivier que dans l’antiquité et la conviction de la valeur nutritive de ses produits. Plus tard, le commerce de l’huile d’olive a contribué au développement d’économies locales puissantes dans les régions oléicoles comme le Péloponnèse, la Crète, la Grèce centrale ou les îles de la Mer Ionienne et de la mer Égée.

Aujourd’hui, l’importance de la culture de l’olivier pour les grecs est très importante et l’huile d’olive est un produit agricole vital pour des milliers de familles. En Grèce, il existe environ 130.000.000 oliviers qui recouvrent un espace de 6.900 km2, à savoir 20% de la terre cultivable. Il existe 2369 huileries, 318 sociétés de conditionnement d’huile d’olive, 47 huileries qui fabriquent de l’huile de noyaux d’olives et 700.000 familles vivent ou complètent leurs revenus de la culture de l’olivier, étant donné que dans de nombreuses régions arides l’huile d’olive représente l’unique revenu des habitants. Elle contribue également au maintien de l’activité agricole dans des régions isolées ou avec un terroir et un climat défavorables.

Les commentaires sont clos.